La participation et l’intéressement sont des compléments de rémunération, distincts du salaire. Ils associent les salariés aux performances de l'entreprise. Aujourd'hui, notre accord d’intéressement 2012-2014 a été remis en cause par l’organisation syndicale CAD-ST suite à l'évolution de la jurisprudence. En effet, la Cour de cassation reconnaît le principe de spécialité, ce qui interdit à un syndicat catégoriel (la CFE-CGC) de signer seul un accord destiné à s’appliquer à l’ensemble du personnel de l’entreprise. En conséquence, l’accord d'intéressement signé par la seule CFE-CGC pourrait ne pas être valable et être annulé par le juge...

La CFDT est contre un indicateur de marge brute qui pèse pour 36% de la valeur de l’intéressement ! Les objectifs doivent challenger les salariés, toutefois ils doivent également rester atteignables ! Nous souhaitons un partage équitable de la richesse produite. Suite au récent PDVMI et en l'état de nos réflexions, l'accord devrait utiliser des indicateurs mettant en évidence des progrès de coopération entre les individus, entre les services, les établissements, les divisions et segments de produits de l'entreprise.

Lire notre CFDT _Tract_Interessement