Les organisations syndicales représentatives de STMICROELECTRONICS (CGT, CFE-CGC, UNSA et CFDT) se mobilisent et interpellent l’Etat Français. Une pétition de plus de 4000 signatures vient d’être envoyée au gouvernement afin qu’il intervienne en tant qu’actionnaire. Les syndicats demandent à être reçus le plus rapidement possible par le gouvernement Français. En effet, l’Etat actionnaire détient conjointement avec l’Italie le contrôle de ST.
Les salariés interpellent les ministères pour obtenir :

  • L’abandon de la « stratégie » financière court-termiste…
  • Le retour à une stratégie de développement dans tous les secteurs de l’entreprise et les investissements nécessaires pour garantir l’avenir de tous les sites, l’indépendance technologique et la pérennité des emplois…
  • Le départ sans parachute doré du PDG et la nomination d’une nouvelle équipe dirigeante pour redévelopper l’entreprise…

Lire le COMMUNIQUE_PRESSE-INTERSYNDICALE_STMICROELECTRONICS