Perte de parts de marché, chute du chiffre d'affaires de 20% en 10 ans, sortie du CAC 40, échec de la co-entreprise STE, etc. Les salariés n'ont plus confiance...Saurons-nous profiter des marchés émergents (robotique, domotique, internet des objets, etc.) ?

Le 7 septembre 2015, les OS ont pu remettre en main propre à M. KOHLER (Directeur du cabinet de M. MACRON), la pétition signée par un peu plus de 4 300 salariés de ST. Nous avons appris que l’état Français, actionnaire de l'entreprise, doit prendre contact dans les jours qui viennent, avec le TOP management pour discuter de l'importance à conserver un acteur de poids dans notre secteur. Le semi-conducteur est un pan stratégique pour l'Europe. Les subventions publiques ont contribué à développer des produits et des savoir-faire à la pointe de la haute technologie.

La CFDT met tout en oeuvre pour peser dans le débat, et trouver des solutions alternatives aux plans toujours plus intenses de réduction de coûts. Une entreprise ne peut pas se développer avec pour seule stratégie de se recroqueviller sur soi-même afin de tenir des objectifs de dividendes trop importants. ST doit investir et proposer une vision industrielle d'avenir !  La FGMM CFDT est en lien avec les fédérations syndicales italienne, nous allons pousser pour que le gouvernement italien s'associe au gouvernement français pour exiger du TOP management un changement de cap !

Lire le tract tract_intersyndical_reunion_cabinet-Macron