Les organisations syndicales représentatives à STMicroelectronics France rejettent donc en bloc, le chantage de la direction à la signature d'un accord sur un supplément d’intéressement pour répondre de façon maladroite à la demande gouvernementale de « prime MACRON ». Pour les Organisations Syndicales Représentatives un supplément intéressement peut se négocier durant toute l’année calendaire qui suit le versement de l’intéressement. Il a une réelle valeur de récompense, doit être pour toutes les forces vives de ST ! Lire le tract communiqué_intersyndicale-primes-Macron.

Ecrivez-nous...