La CFDT a attiré l'attention de la Direction à propos des mesures prisent contre la propagation du COVID-19. En effet, il nous apparaît que certains sites n’appliquent pas les mêmes mesures préventives concernant les salariés venants de zones à risque comme Singapour, Iran ou l’Italie du Nord en particulier venant de la région de Milan.

Nous demandons à l'entreprise de mettre en œuvre dans les plus brefs délais des mesures préventives afin d’éviter toute propagation qui pénaliserait éventuellement l'activité :

• Nous souhaitions que tous les salariés se déclarant revenant de zones à risques soient dirigées vers nos services médicaux pour un entretien téléphonique préalable au retour sur site. Nous constatons que les salariés se déclarant sont à ce jour géré par les services des ressources humaines qui ne sont pas compétant pour évaluer les risques de contamination.
• Nous souhaitons que les mesures d’hygiènes soient renforcées mise à disposition de gel hydro alcoolique dans toutes les zones de passage, mise à disposition de masques pour les salariés qui le demandent ou ayant des symptômes grippaux etc…
• Nous souhaitons que les mesures de télétravail soient simplifiées dans les semaines à venir afin que TOUS les salariés dont l’emploie le permet puissent se mettre en télétravail durant la crise sanitaire s’ils le souhaitent.
• Nous souhaitons que les zones déclarée à risque « Chine continentale ou de l’une des villes italiennes suivantes : Codogno, Castiglione d’Adda, Casalpusterlengo, Fombio, Maleo, Somaglia, Bertonico, Terranova dei Passerini, Castelgerundo, San Fiorano, Vo’Euganeo » soient étendues en particulier dans les zones ou l’épidémie progresse de jour en jour et ou la communication gouvernementale nous permet d’avoir des doutes sur la véracité des cas déclarés.

Lire notre tract_CFDT_COVID19_28fevrier2020

Ecrivez-nous...