Face aux enjeux du 11 mai, la CFDT a tenu à mettre en place des mesures d’accompagnement et un cadre au retour des salariés sur les sites dans la continuité des accords relatifs à la crise sanitaire COVID-19.  Conformément aux prérogatives des CSSCT, des visites relatives au respect des mesures barrières seront organisées dès la reprise avec les membres de la CSSCT (ou par défaut du CSE).

Retenons que le télétravail demeure la règle partout où cela est possible jusqu’au mois de juillet. Une nouvelle négociation pourrait s'ouvrir en juin sur le "travail à distance". En attendant, les salariés qui le souhaitent peuvent demander à l’entreprise de leur fournir un casque audio afin d’améliorer leurs conditions de travail. Nous pouvons aussi nous féliciter d'un accompagnement salariale plus favorable que la Loi pour les salariés « vulnérables » et en « garde d’enfant ». L'entreprise joue la carte de la solidarité en complétant le salaire à 100% jusqu'au 31 mai 2020.

Lire notre tract_CFDT_deconfinement_mai-2020.

Ecrivez-nous...