Décembre : des échanges avec la Direction

Décembre : des échanges avec la Direction

Depuis le début des mouvements de grève sur Crolles, vos élus rencontrent régulièrement la Direction pour porter les revendications venant des discussions avec les salariés. Déjà, des engagements sont actés afin de mieux reconnaitre le travail en salle, et plus particulièrement pour les sujets suivants :

  • Des critères de primes plus clairs et plus transparents, dès le début du mois
  • Des indicateurs en lien avec la performance des employés en salle blanche
  • Doublement d’un critère mensuel de la PCA selon la priorité du mois (soit une progression de 20% de la prime industrielle)
  • Activité : "all" pour ne pas pénaliser prod/R&D
  • Une reconnaissance moins binaire et plus progressive avec la création de curseurs liés à des objectifs intermédiaires
  • Activable dès janvier 2021 ...

Nous soulignons systématiquement la problématique d’impact d’une absence sur l’ensemble des primes (PCA / Focus / industrielle). Si refonte de la prime de production il y a, nous demandons à la Direction, avec insistance, de prendre en compte ce point. L’intersyndicale fait de nombreuses propositions : système de rattrapage sur le trimestre si l'objectif est finalement atteint dans la période, système de bonification à évaluer, etc. Nous cherchons des points de convergence avec la Direction afin de répondre à la demande d'augmentation du salaire net mensuel.

Aussi, dès décembre mais après signature d'un protocole de fin de conflit, la Direction propose d'ouvrir un chantier sur la valorisation de la filière technique :

  • Travailler sur l’augmentation des compétences techniques
  • Travailler sur l’efficacité de nos méthodes de travail
  • Travailler sur l’expertise technique
  • Travailler vers une évolution passage cadre
  • Travailler sur le transfert des compétences

La CFDT est également soucieuse d'aborder la situation des cadres, toutefois nous n'avons encore pas de responsables hiérarchiques avec qui engager un dialogue. Le saviez-vous ? Nous sommes la première organisation française chez les cadres. Lors des dernières mesures de représentativité, nous avons conforté notre première place dans l’encadrement dans le secteur privé, avec plus de 7 points d’avance (soit 26,99%) sur la CFE-CGC (19,39%) et la CGT (19,30%).

Parce que le statut ne suffit pas, la CFDT revendique pour les cadres :

  • La maîtrise de la charge de travail et la prévention du stress professionnel
  • Un droit de déconnexion et l’encadrement du travail à distance
  • Une vraie liberté d’expression et un droit d’alerte professionnelle
  • L’autonomie du temps de travail et la défense des forfaits-jour
  • Un vrai soutien aux managers de proximité
  • Le développement des compétences de chacun
  • Une reconnaissance salariale à la hauteur de l’investissement professionnel

Surtout, n'hésitez pas à prendre contact avec vos élus CFDT afin d'obtenir le détail des discussions et/ou nous faire part de vos attentes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *