NAO 2019, prévoyance : deux sujets importants pour les salariés

Infos avril 2019

Les Négociations Annuelles Obligatoires débuteront au mois de mai. L’inflation repart à la hausse, les prévisions de croissances de la France sont bonnes sans être exceptionnelles.

Cette année, nous demandons plus de transparence sur la distribution d’actions, des primes, de la part des AI et Promotions distribuées aux salariés dans le cadre de la politique salariale.

PRÉVOYANCE changement en vue

La réforme gouvernementale du système de prévoyance, « 100% santé / reste à charge zéro », prévue de s’étaler sur les trois prochaines années, devrait avoir un impact non négligeable sur notre système de prévoyance.

Pour ces raisons, la CFDT a demandé qu’un sondage soit engagé auprès de tous les salariés ST pour qu’ils puissent se positionner et choisir les évolutions du régime qui s’adapte au plus grand nombre et ainsi que la réforme soit le plus t…

Lire la suite
  • 0

Intéressement : des avancées obtenues

Le nouvel accord 2018 - 2020 permet de distribuer une enveloppe de 17,8 millions d’euros, en hausse de 15%, malgré des résultats compagnie « Operating Income » en baisse par rapport à cible initialement prévue. Face à l’incompréhension des salariés, suite à son refus de mettre en œuvre la « prime Macron », la Direction a fini par entendre les organisations syndicales et accepte de verser une prime « PESPA ». La mobilisation des salariés ces derniers jours n'y est pas pour rien ! Enfin, l'entreprise accède finalement à notre demande de mettre en place une prime de complément d’intéressement qui bénéficiera à tous les salariés avec tous les avantages liés à celle-ci (abondement, nantissement).

Depuis cette année et après de nombreuses consultations auprès des organisations syndicales, un nouvel opérateur a été désigné pour gérer l’épargne salariale. Il s’agit du CM-CIC. Il est désormais possible de percevoir une…

Lire la suite
  • 0

La CFDT alerte sur le fait qu’ STMicroelectronics sera la seule entreprise du CAC 40 à ne pas verser la prime Macron!

Toutes les entreprises du CAC 40 ont versé la prime « Macron » à l’exception de STMicroelectronics malgré des bénéfices records réalisés en 2018 et un carnet de commandes bien rempli pour 2019 ! La CFDT et les autres organisations syndicales ont aussi demandé un rendez-vous au ministère de l’Industrie pour informer l’État actionnaire du mépris de la Direction envers ses salariés. La Direction avait proposé de verser en lieu et place de la prime « Macron » un supplément d’intéressement. Mais cette proposition a été rejetée par l’ensemble des organisations syndicales. Pour la CFDT, il n’était pas concevable de négocier sur les bases d’un complément alors que le montant de l’intéressement n’était pas encore connu, tout en rappelant que ce dispositif a vocation à s’adresser à tous les salariés. Lire notre PointPresse_CFDT-STMicroelectronics.

Lire la suite
  • 0

Prime : l’intersyndical dit non au chantage !

Les organisations syndicales représentatives à STMicroelectronics France rejettent donc en bloc, le chantage de la direction à la signature d'un accord sur un supplément d’intéressement pour répondre de façon maladroite à la demande gouvernementale de « prime MACRON ». Pour les Organisations Syndicales Représentatives un supplément intéressement peut se négocier durant toute l’année calendaire qui suit le versement de l’intéressement. Il a une réelle valeur de récompense, doit être pour toutes les forces vives de ST ! Lire le tract communiqué_intersyndicale-primes-Macron.

Lire la suite
  • 0

Prime Macron : suite et fin de la négociation

Après une seconde discussion avec la direction, aucune avancée significative n’est constatée. Les trois organisations syndicales majoritaires sont unanimes pour refuser le dispositif proposé, à savoir un aménagement du dispositif d’intéressement. Pour la CFDT, il est urgent d’ouvrir des négociations portant sur la rémunération ! Lire notre tract nego_prime_complement-interessement.

Lire la suite
  • 0

Prime Macron : notre courrier au Président de la République

En tant que chef de l’Etat, actionnaire de notre entreprise, nous nous demandons d’intercéder en faveur des salariés auprès de nos dirigeants afin qu’ils acceptent de verser une prime défiscalisée aux salariés qui s’investissent depuis des années afin que ST Microelectronics reste un fleuron de l’industrie français et rayonne à l’international comme elle le fait aujourd’hui. Lire notre Courrier au Président de la République.
Lire la suite
  • 0