NAO 2019 : top départ

Calendrier prévisionnel des réunions :

1: présentation des bilans et du réalisé le 22 Mai 2019

2 : le 27 mai 2019, spécifique OATAM

3 : le 28 mai, spécifique Cadres

4 : le 6 Juin - dernière réunion (commune)

Quelques-unes de nos revendications :

Nous voulons un seuil d’augmentation en Euros pour tous les salariés  Actions gratuites : des éclaircissements sur le mode de répartition et l'accès. Plan d'actions gratuites pour les salariés (750 M$ sur trois ans) La fin des JG 9 et 10. Ouvrir le choix pour les JG 9 et 10 soit de repasser technicien 395, soit d'atteindre le JG 11 OATAM : donner la possibilité aux Opérateur d’atteindre le coefficient 285. Une reconnaissance des bac +3 Valorisation de l’ancienneté après 15 ans...

Pour l'instant, aucune prise en compte de l’inflation par la Direction, de la baisse du pouvoir d’achat, etc. Que devient la politique salariale d’ ST ?

Lire notre tract_CFDT_NAO_1

Lire la suite
  • 0

Actualités de Mai 2019

NAO : une politique salariale à 0 % d'augmentation qui se généralise. Seuls les premiers de cordée auront le droit à une reconnaissance financière. Cette politique élitiste qui consiste à tout donner aux 5% de la population labellisée « Talent » par la direction, n'est pas acceptable pour la CFDT.

Economie et perspectives : les prévisions de croissance oscillent entre 1,6% et 1,7%. De ce fait, l’ensemble des entreprises de la métallurgie ont revu à la hausse les augmentations générales.

Accord Qualité de Vie au Travail : Télétravail, droits à la déconnexion, ils arrivent un an après le démarrage de la négociation... La Direction vient de retirer sa proposition du travail le samedi . Cette mesure ne sera donc pas lié à cet accord. Le déploiement se fera se fera sans contrepartie.

Lire notre tract_CFDT_Mai-2019.pdf

Lire la suite
  • 0

NAO 2019, prévoyance : deux sujets importants pour les salariés

Infos avril 2019

Les Négociations Annuelles Obligatoires débuteront au mois de mai. L’inflation repart à la hausse, les prévisions de croissances de la France sont bonnes sans être exceptionnelles.

Cette année, nous demandons plus de transparence sur la distribution d’actions, des primes, de la part des AI et Promotions distribuées aux salariés dans le cadre de la politique salariale.

PRÉVOYANCE changement en vue

La réforme gouvernementale du système de prévoyance, « 100% santé / reste à charge zéro », prévue de s’étaler sur les trois prochaines années, devrait avoir un impact non négligeable sur notre système de prévoyance.

Pour ces raisons, la CFDT a demandé qu’un sondage soit engagé auprès de tous les salariés ST pour qu’ils puissent se positionner et choisir les évolutions du régime qui s’adapte au plus grand nombre et ainsi que la réforme soit le plus t…

Lire la suite
  • 0

Intéressement : des avancées obtenues

Le nouvel accord 2018 - 2020 permet de distribuer une enveloppe de 17,8 millions d’euros, en hausse de 15%, malgré des résultats compagnie « Operating Income » en baisse par rapport à cible initialement prévue. Face à l’incompréhension des salariés, suite à son refus de mettre en œuvre la « prime Macron », la Direction a fini par entendre les organisations syndicales et accepte de verser une prime « PESPA ». La mobilisation des salariés ces derniers jours n'y est pas pour rien ! Enfin, l'entreprise accède finalement à notre demande de mettre en place une prime de complément d’intéressement qui bénéficiera à tous les salariés avec tous les avantages liés à celle-ci (abondement, nantissement).

Depuis cette année et après de nombreuses consultations auprès des organisations syndicales, un nouvel opérateur a été désigné pour gérer l’épargne salariale. Il s’agit du CM-CIC. Il est désormais possible de percevoir une…

Lire la suite
  • 0

La CFDT alerte sur le fait qu’ STMicroelectronics sera la seule entreprise du CAC 40 à ne pas verser la prime Macron!

Toutes les entreprises du CAC 40 ont versé la prime « Macron » à l’exception de STMicroelectronics malgré des bénéfices records réalisés en 2018 et un carnet de commandes bien rempli pour 2019 ! La CFDT et les autres organisations syndicales ont aussi demandé un rendez-vous au ministère de l’Industrie pour informer l’État actionnaire du mépris de la Direction envers ses salariés. La Direction avait proposé de verser en lieu et place de la prime « Macron » un supplément d’intéressement. Mais cette proposition a été rejetée par l’ensemble des organisations syndicales. Pour la CFDT, il n’était pas concevable de négocier sur les bases d’un complément alors que le montant de l’intéressement n’était pas encore connu, tout en rappelant que ce dispositif a vocation à s’adresser à tous les salariés. Lire notre PointPresse_CFDT-STMicroelectronics.

Lire la suite
  • 0

Prime : l’intersyndical dit non au chantage !

Les organisations syndicales représentatives à STMicroelectronics France rejettent donc en bloc, le chantage de la direction à la signature d'un accord sur un supplément d’intéressement pour répondre de façon maladroite à la demande gouvernementale de « prime MACRON ». Pour les Organisations Syndicales Représentatives un supplément intéressement peut se négocier durant toute l’année calendaire qui suit le versement de l’intéressement. Il a une réelle valeur de récompense, doit être pour toutes les forces vives de ST ! Lire le tract communiqué_intersyndicale-primes-Macron.

Lire la suite
  • 0