Prime Macron : notre courrier au Président de la République

En tant que chef de l’Etat, actionnaire de notre entreprise, nous nous demandons d’intercéder en faveur des salariés auprès de nos dirigeants afin qu’ils acceptent de verser une prime défiscalisée aux salariés qui s’investissent depuis des années afin que ST Microelectronics reste un fleuron de l’industrie français et rayonne à l’international comme elle le fait aujourd’hui. Lire notre Courrier au Président de la République.
Lire la suite
  • 0

Prime de fin d’année : la réponse de l’entreprise

C'est fait. La loi est publiée concernant la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat. Adoptée en un temps record, la loi portant mesures d’urgence économiques et sociales met en place la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat promise par notre président suite à la crise des gilets jaunes. Cette prime exceptionnelle exonérée repose sur le volontariat des entreprises et est limitée. La CFDT STMicroelectronics a demandé à obtenir une prime de fin d’année de 1 000 € pour tous les salariés ! Malheureusement, la réponse est négative. Cependant, la Direction envisage de faire un geste sur la prime d'intéressement. A ce jour, nous n'avons ni modalité, ni montant... Lire notre tract prime_noel_ST-NON et notre tract-CFDT_prime_Macron_janvier_2019.

Lire la suite
  • 0

Prime de fin d’année ? La CFDT demande 1 000 euros…

Quelques grandes entreprises ont répondu à l’appel d’Emmanuel Macron et vont instaurer une prime exceptionnelle de fin d’année (Total, Altice, Iliad, Orange, etc.). Y aura-t-il une prime de fin d’année pour les salariés ST ? C'est le sens de notre lettre envoyée à la Direction afin de négocier et obtenir un geste de sa part. Nos résultats financiers le permettent,  il est temps de partager les richesses créées par chacun. Il est possible cette année de verser une prime exceptionnelle, non soumise à l’impôt et aux cotisations sociales. Le Premier ministre Edouard Philippe a précisé qu'elle serait défiscalisée jusqu'à 1.000 euros, et que les salariés touchant jusqu'à 3.600 euros mensuels net y seraient éligibles. Lire notre courrier prime fin d-année.

Lire la suite
  • 0

Gestion des Emplois et Parcours Professionnels

La CFDT met la pression sur la Direction. En effet, nous ne souhaitons pas proroger l’accord GPEC en l’état. L’accord actuel prendra donc fin le 31 décembre 2018. Ceci dit, nous restons ouvert à une négociation et avons fait part de nos conditions qui permettraient à la CFDT la signature d’un accord de prorogation d'ici la date butoir.

Nous voulons a minima une réunion d'information afin de faire le bilan de l’accord triennal sur les mobilités internes et externes.

Pour ce qui concerne le volet mobilité externe :

Un centre de frais dédié pour les personnes qui demandent le financement d’une mobilité.(pour éviter l’effet refus du manager qui ne peut pas payer) Que soient intégré des mesures de portage retraite du PDVMI dans l’accord GPEC.

Pour ce qui concerne le volet mobilité interne :

Force est de constater que l’…
Lire la suite
  • 0

QVT : le samedi ?

La négociation QVT n’est pas terminée, mais les orientations données par la direction lors de la dernière séance n’est pas de nature à nous rassurer. Le samedi pourra être travaillé pour tous les salariés OATAM et Cadres. Le Code du Travail va dans le sens de la Direction, toutefois sur tous nos sites, des usages et des accords gèrent déjà le travail du samedi. Nous n'avons pas exemple aucune garantie que la gestion actuelle des astreintes ne bascule pas dans ce dispositif. Dans ces conditions, à choisir entre le travail du samedi à moindre coût et deux journées en télétravail, nos adhérents et sympathisants sont clairs : c'est pas question de signer en l'état ! Lire notre tract QVT_travailler-le-Samedi.

Lire la suite
  • 0

Intéressement : des indicateurs plutôt bien positionnés

La direction a communiqué à la commission de suivi les résultats des indicateurs pour les deux premiers trimestres 2018. Ces derniers atteignent déjà 45.7% des objectifs. C'est une bonne nouvelle. Nous vous rappelons que la CFDT, après plusieurs années de non adhésion, s’est engagée sur cet accord d’intéressement plus simple, plus équitable, plus attractif et plus lisible, qui permet à situation équivalente de rapporter plus aux salariés. Selon nos estimations, si le deuxième semestre 2018 est aligné sur les résultats obtenues en Q1 et Q2, alors le budget annuel de l’intéressement sera à son maximum. A suivre... Lire notre tract Intéressement-2018.
Lire la suite
  • 0