Intéressement : fin des négos, la CFDT signe l’accord

La CFDT a signé le nouvel accord d'intéressement qui vise à couvrir la période 2018 à 2020. Nous considérons qu'il s'agit du meilleur accord négocié ces 15 dernières années. En effet, nous sommes parvenus à augmenter le budget global de 50%, aussi et à notre demande, la part fixe de l'intéressement représente au moins 50% du total de la prime, avec un abondement à hauteur de 50% sur cette part fixe. Les 50% restants seront repartis proportionnellement au salaire. Les indicateurs sont plus facilement atteignables (la cible est de nouveau à 100% et non plus 125%). Enfin, nous avons supprimé les indicateurs trop obscurs ou qui "délivraient" le moins et la Direction reconnaît qu'une communication trimestrielle sur l'atteinte (ou pas) des objectifs sera utile pour tous. Nous estimons que le niveau d’intéressement doit être le reflet réel des résultats financiers de la compagnie. Nous sommes donc sur la bonne voie, même si tout n'est pas encore parfait…

Lire la suite
  • 0

NAO, intéressement : le mécontentement s’exprime

Malgré de très bons résultats financiers pour l'entreprise l'année dernière (+20% de Chiffre d'Affaires), la politique salariale 2018 reste à peu près équivalente à l'année dernière. Les augmentations vont globalement couvrir l'inflation, mais pas pour tous. Pire, l'intéressement n'était pas à la hauteur des attentes, obligeant la Direction a mettre en place une prime booster pour parvenir au seuil psychologique d'adhésion. Le mécontentement s'exprime un peu partout en Isère et ailleurs. Sur Crolles, une centaine de cadres ont pu assister à un rassemblement convivial organisé par la CFE-CGC et la CFDT jeudi 14 juin. Sur Grenoble, des actions parking vide sont prévues cette semaine. Des mouvements sociaux sont également en cours de préparation au Mans. Rapprochez vous de vos élus CFDT pour connaître nos revendications et faire un point sur les négociations en cours...

L'intersyndicale est mobilisée : pas de déb…

Lire la suite
  • 0

NAO: état des lieux

Pour la CFDT, les résultats financiers sont bons, mais la politique salariale reste trop faible ! Nous connaissons le budget global OATAM 2018. Il est de 2,3%. Pour les ingénieurs et cadres, il s'agit d'un budget d’augmentation individuelle de 2%, et cette dernière devra nécessairement être égale ou supérieure à 1,2%. Les petits Job grade sont les moins augmentés alors qu’ils n’ont même pas accès à une rémunération variable.

Des mesures d’ajustement de mises aux minima conventionnels qui, à l’issue d’un examen individuel de chaque situation, s’imposent, seront appliquées sur le salaire de base des salariés concernés. La Direction a également accepté la monétisation de 10 jours au lieu de 5.

L'entreprise prévoit une croissance deux fois supérieures à celle de nos concurrents, alors il est temps que notre salaire de base retrouve des couleurs. Lire nos tract…

Lire la suite
  • 0