Plan de Départs Volontaires et de Mobilité Interne (PDVMI)

La CFDT, la CFE-CGC ainsi que la CGT, ont donné un avis défavorable au projet d'accord à l'issue des séances de négociation. Ceci ne permet pas à la Direction d'obtenir la signature d'un accord dit "majoritaire", ce qui obligera la DIRECCTE à homologuer le projet. Pour la CFDT, ce PDVMI est plus la conséquence de dysfonctionnements organisationnels ou structurels profonds que d’une problématique conjoncturelle. Ce plan est une réponse possible à l’amélioration des indicateurs financiers qui stagnent, voire se dégradent d’exercice en exercice (marge brute, parts de marché, chiffre d’affaires, ranking mondial, retard produits et plans de charge, etc.). Nous constatons qu’il s’inscrit dans la continuité d’une logique de réduction de coût permanente, de plans d’économie successifs dont la finalité vise à gérer surtout le court terme et dont la logique des rendements (sous la pression de l’actionnariat) poussent à considérer l’entreprise comme un produit. La CFDT appelle le TOP Ma…
Lire la suite
  • 0

Intéressement : vers la fin d’un monopole ?

La participation et l’intéressement sont des compléments de rémunération, distincts du salaire. Ils associent les salariés aux performances de l'entreprise. Aujourd'hui, notre accord d’intéressement 2012-2014 a été remis en cause par l’organisation syndicale CAD-ST suite à l'évolution de la jurisprudence. En effet, la Cour de cassation reconnaît le principe de spécialité, ce qui interdit à un syndicat catégoriel (la CFE-CGC) de signer seul un accord destiné à s’appliquer à l’ensemble du personnel de l’entreprise. En conséquence, l’accord d'intéressement signé par la seule CFE-CGC pourrait ne pas être valable et être annulé par le juge... La CFDT est contre un indicateur de marge brute qui pèse pour 36% de la valeur de l’intéressement ! Les objectifs doivent challenger les salariés, toutefois ils doivent également rester atteignables ! Nous souhaitons un partage équitable de la richesse produite. Suite au récent PDVMI et en l'état de nos réflexions, l'accord devrait utiliser de…
Lire la suite
  • 0

Une délégation intersyndicale au ministère

J'aime l'entreprise, j'aime la micro-électonique ! Une délégation de militants des organisations syndicales CAD, CGT et CFDT a rencontré le 17 novembre à Bercy les représentants de l'Etat. Cette rencontre a été l'occasion de discuter des difficultés rencontrées par l'entreprise, et d'exprimer nos doutes quant'à la stratégie adoptée. Lire notre tract commun INTERSYNDICAL STMicroelectronics
Lire la suite
  • 0

STMicroelectronics : activité partielle à répétition et restructuration, la CFDT est inquiète

Les élus CFDT s’alarment du manque de visibilité donné par l’équipe dirigeante de STMicroelectronics. La direction ne vise que des objectifs financiers à court terme avec des objectifs de rentabilité à deux chiffres, quitte à perdre des pans entiers de savoir-faire des salariés de l’entreprise. La « course à la Bourse » aux dépens de l’innovation de l’entreprise aboutit aujourd’hui à des stratégies incompréhensibles. Lire la suite ... PointPresse311014 STMicroelectronics
Lire la suite
  • 0

Communiqué de presse CFDT

Activité partielle à répétition et restructuration Les élus CFDT s’inquiètent du manque de visibilité donnée par l'équipe dirigeante de STMicroelectronics. La direction ne vise que des objectifs financiers à court terme avec des objectifs de rentabilité immédiate, quitte à perdre des pans entiers de notre savoir-faire. La « course à la bourse » au dépend de l’innovation de l’entreprise nous amène aujourd’hui à des stratégies incompréhensibles. Le site de production STMicroelectronics Crolles 300 fleuron de l’industrie en Rhône Alpes, après avoir subi 10 jours de chômage partiel en Octobre, annonce une nouvelle période de chômage de deux semaines fin Décembre plus une semaine de congés imposés en Janvier 2015.Ces mesures impactent ainsi financièrement près de 1000 salariés ainsi que l’état qui finance une partie de ce chômage partiel. Tout ceci après avoir mis en place un plan d'économies drastiques en 2014 qui a été suivi avec zèle pour arriver au-delà de l'objectif. Un nouv…
Lire la suite
  • 0

Un CCE extra suite aux résultats Q3

Les élus ont été informés d'une réunion extraordinaire du CCE qui se tiendra les jeudi 13 novembre et vendredi 14 novembre 2014 sur le site de Paris Montrouge. Nous aborderons notamment le projet de réorganisation du segment EPS "visant à sauvegarder la compétitivité de STMicroelectronics", ainsi que le projet de plan de départs volontaires et de mobilité interne. En effet, nous apprenons que des mesures complémentaires au plan de performance actuel doivent être prises afin d’augmenter la vitesse de redressement de ce segment et d'être en capacité de « capturer des opportunités de marché ». La Direction envisage de faire une économie supplémentaire de 100 millions de dollars avant Q3 2015 ! En termes d'emploi, c'est l'annonce d'une suppression de 450 postes dans le monde, soit entre 180 et 200 environ pour le périmètre France. Les PDV (plans de départs volontaires) sont des outils permettant aux entreprises qui les mettent en place des mesures visant à réduire leurs effecti…
Lire la suite
  • 0